Actualités de la Fédération

lun 18/06/2018

Depuis Avril, ce collaborateur atypique ​renseigne les touristes en français ou en anglais​ sur le très riche patrimoine local, ​les oriente​ pour se rendre facilement sur les sites culturels, leur délivre des précisions sur ​les événements​ et activités de la région, ​les amuse et les divertit ​

jeu 24/05/2018

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION : 

 (élu lors de l'Assemblée Générale du 15 mai 2018) :

 

COLLÈGE OFFICES DE TOURISME DE COMMUNAUTÉS DE COMMUNES DE MOINS DE 50 000 HABITANTS
Représentants élus:

ven 06/04/2018

Madame Pénicaud, Ministre du travail, a dévoilé le lundi 5 mars les grands axes de la future réforme de la formation professionnelle, autour de la monétisation du compte personnel de formation (CPF), d’une gouvernance simplifiée et de la collecte de la contribution fo

ASSISES DU TOURISME : LES OFFICES DE TOURISME FONT ENTENDRE LEUR VOIX !

mar 24/03/2015

Dans les groupes de travail nationaux ou lors des journées organisées dans chaque région, les Offices de Tourisme contribuent aux Assises du tourisme. Ils y valorisent leurs missions et actions au plus près des visiteurs et des acteurs locaux.

En attendant la restitution nationale finale prévue ce printemps, voici un premier point d’étape de notre implication…

 

Des thématiques très larges

Aux côtés de tous les acteurs publics et privés du tourisme français, Offices de Tourisme de France détient un représentant au sein du comité de pilotage (Jean Burtin, président) ainsi que dans les 9 groupes de travail. 

Les groupes de travail sont composés de 30 à 60 participants. Compte tenu du nombre important d’acteurs, les réunions se déroulent sous forme de longs tours de table durant lesquels chacun exprime sa vision de la situation touristique et formule des constats.

Les Assises nationales abordent principalement des thèmes économiques et concurrentiels. Parmi les principaux thèmes évoqués, on peut citer notamment la question du manque d’agrégation des statistiques nationales, de l’hétérogénéité et du manque de valorisation des métiers et des formations dans le tourisme, une offre de séjours pléthorique et peu structurée, des carences en infrastructures numériques ou encore les soucis d’accueil chez les professionnels ou les habitants… Le manque de coordination des acteurs publics est souvent évoqué en filigrane.

Les grands thèmes d’actualité sont également mis en exergue par l’hôtellerie indépendante notamment, à l’instar de la question des grandes centrales de réservation en ligne ou l’avènement de l’économie collaborative et de ses conséquences en matière d’offres d’hébergements (couchsurfing, etc…).

Les Assises territoriales qui se sont tenues, quant à elles, dans chaque région jusqu’au 20 février ont pu aborder des thèmes plus en adéquation avec les problématiques touristiques territoriales.

Nous saluons d’ailleurs la mobilisation de nos Relais Territoriaux et des Offices de Tourisme qui ont participé en nombre aux travaux durant ces journées régionales (dans certaines régions, plus de la moitié des participants était des Offices de Tourisme !).

 

Les Offices de Tourisme au cœur de l’économie touristique de la France

Offices de Tourisme de France a lancé, en décembre dernier, une consultation nationale auprès de ses adhérents. Celle-ci a permis de recueillir le sentiment général sur la situation touristique de notre pays de près d’une centaine d’adhérents que nous remercions vivement !

Voici quelques éléments non exhaustifs du positionnement défendu par Offices de Tourisme de France dans les différents groupes de travail :

Accueil :

Les Offices de Tourisme doivent être confortés dans leur rôle de référents naturels de l’accueil et de l’information touristiques en France, sous toutes ses formes et dans chaque territoire (spécialistes de l’information touristique qualifiée dans chaque territoire, démarche de « conseil éclairé ») ;

Des actions concrètes sont mises en œuvre par les Offices de Tourisme pour favoriser les échanges entre la population locale et les visiteurs afin d’améliorer globalement l’accueil touristique dans les territoires : carte ambassadeurs, greeters, rencontres…

Organisation touristique territoriale :

Les logiques de « destinations touristiques » (selon les différentes échelles) doivent être remises au cœur des enjeux relatifs à l’organisation institutionnelle du tourisme afin de dépasser des frontières administratives peu adaptées à la réalité de l’économie touristique. L’exercice de la compétence partagée doit être revue et réorganisée en fonction des spécificités des territoires et des destinations. La diversité des territoires ne permet pas de modèle unique d’organisation touristique territoriale.

Au niveau de la fiscalité, la taxe de séjour doit enfin être réformée : harmonisation et augmentation des taux entre les catégories, création d’un tarif « non classé » et d’un autre pour les hébergements 5e étoile, taxation d’office, etc…

Pour aller plus loin : retrouvez la contribution complète d’Offices de Tourisme de France® au débat public sur la décentralisation : « Replaçons le tourisme au cœur des dynamiques de développement local »

Adaptation aux mutations du secteur : 

Les Offices de Tourisme organisent et mènent des actions de terrain en faveur de l’animation du réseau des professionnels dans les territoires (accompagnement dans la prise en compte des mutations du secteur comme l’Animation Numérique de Territoire notamment). Acteurs du tourisme de proximité, ils sont les référents directs pour coordonner les socio-professionnels autour d’un projet touristique de territoire cohérent.

Les Offices de Tourisme ont pleinement intégré la dimension numérique du tourisme avec le développement de l’Internet de séjour, des applications mobiles, du développement du wifi, de l’accueil numérique (Point i-mobile), etc…

Tourisme d’affaires et tourisme événementiel :

Les Offices de Tourisme sont à l’initiative de nombreuses animations et évènements afin d’augmenter l’attractivité et la fréquentation touristique dans les territoires. Ils constituent, pour bon nombre d’entre eux, les seuls organismes à faire vivre et valoriser les territoires (et notamment ceux en dehors des circuits traditionnels) ;

Les Offices de Tourisme, principalement ceux des grandes villes, disposent de bureaux des congrès actifs (avec dans certains cas un Palais des congrès intégré) créant des retombées économiques majeures pour le territoire (promotion et recherche de marchés, organisation logistique…).

Tourisme de proximité et tourisme des Français :

Le tourisme des Français et, plus largement, le tourisme de proximité est un élément fondamental de l’économie touristique en France. Cet aspect est souvent oublié au sein des débats nationaux au profit de la clientèle étrangère. L’équilibre économique de nos territoires fonctionne dans leur grande majorité grâce à une clientèle nationale et de proximité. Les Offices de Tourisme ont compris cet intérêt jusqu’à créer des services spécifiques pour organiser une offre dédiée les habitants du territoire ;

Emploi :

Les Offices de Tourisme et la branche des organismes de tourisme utilisent à bon escient les fonds de la formation professionnelle (60 % des salariés bénéficient de formation chaque année dans notre branche contre 19 % en moyenne pour les autres branches du secteur du tourisme). Une inadéquation globale est constatée par les Offices de Tourisme entre la réalité et les besoins du terrain et les formations classiques dispensées en matière de tourisme (BTS Tourisme par exemple bien qu’il reste une référence dans le recrutement pour les Offices de Tourisme). La connaissance des langues étrangères par le personnel est problématique pour bon nombre d’Offices de Tourisme (les formations initiales sont à réviser vers la pratique) ;

Investissement :

De nombreux Offices de Tourisme constatent, dans certains territoires, un manque réel de prise en compte par les exécutifs locaux et l’administration territoriale de l’importance du tourisme dans le développement local (absence d’investissements et de stratégie territoriale). La vitalité et le potentiel de développement de sites touristiques doivent être reconsidérés. Les élus et l’administration territoriale doivent mieux considérer les Offices de Tourisme comme des appuis techniques et professionnels pour diagnostiquer et développer des plans de stratégie territoriale de développement touristique.

Affaire à suivre jusqu’au printemps…