Actualités de la Fédération

mer 10/05/2017

Très attendue par un certain nombre d'office de tourisme, les produits dérivés #jaimelafrance se dotent d'une collection intégralement produite en France ! 

jeu 30/03/2017

Une délégation d’OTF était présente le 10 mars à Narbonne lors des Rencontres techniques des directeurs d'OT d'Occitanie, puis le 15 mars à Toulouse pour les Rencontres Qualité.

jeu 30/03/2017

Un rapport de Martin Malvy a été présenté mi-mars sur les liens entre la culture et le tourisme, bien qu'indissociables ce dernier estime qu'ils sont encore sous-exploités.

jeu 30/03/2017

La DGCL et la DGE ont apporté de nouvelles précisions sur l’application des nouvelles dispositions sur la taxe de séjour, issues notamment de la dernière loi de finances pour 2017.

OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE : C’EST QUOI?

mar 20/12/2016

On compte à ce jour près d’une centaine d’Offices de Tourisme intercommunautaires, c’est-à-dire créés sur plusieurs intercommunalités. Selon les cas, la perception que se fait le visiteur d’une destination amène à dépasser les frontières administratives des collectivités. Et, si la volonté politique est là, juridiquement, la création d’Offices de Tourisme intercommunautaires, c’est très simple !

ALLER PLUS LOIN DANS L’AMBITION TOURISTIQUE POUR SON TERRITOIRE ET SON OFFICE DE TOURISME

La réflexion politique et l'ambition en termes de développement touristique pour le territoire peuvent quelquefois aller loin ! L’intelligence territoriale peut amener à ne pas limiter le périmètre d’intervention de l’Office de Tourisme aux uniques frontières administratives de l’intercommunalité, si celles-ci n’ont peu ou pas de pertinence touristique.

Notre réseau national des Offices de Tourisme a su, bien avant la loi NOTRe notamment, s’organiser en ce sens en utilisant la solution juridique visant à créer librement un Office de Tourisme sur plusieurs intercommunalités.

Les exemples ne manquent pas aujourd’hui : Office de Tourisme de la Vallée de la Dordogne – Rocamadour, Office de Tourisme des Combrailles, Office de Tourisme du Livradois-Forez, Office de Tourisme de Plateau de Caux Maritime, Office de Tourisme du Pays du Ruffécois, Office de Tourisme de la Provence Verte, Office de Tourisme de Riom Limagne et encore bien d'autres…

Il s’agit d’Offices de Tourisme comprenant pour certains des centaines de communes sur 8 ou 10 intercommunalités. Ce sont de vrais « machines » au service d’une cohérence touristique d’un territoire permettant une itinérance aisée du visiteur et la construction d’une offre plus complète, sans limites territoriales trop contraignantes. 

Au niveau managérial, c’est une autre façon de gérer un Office de Tourisme avec une gestion de planning sur plusieurs lieux à la fois (plusieurs dizaines de B.I.T notamment) et l'animation de socio-professionnels implantés sur un territoire qui peut être vaste. La mise en place d’outils de partage et de réunions à distance du personnel est souvent indispensable. La souplesse, la mobilité et l’innovation y sont indispensables !

COMMENT LES CRÉER ?

Au niveau juridique, c’est l’article L134- 5 du Code du tourisme qui reconnait et incite la création d'Offices de Tourisme intercommunautaires. Si, auparavant, il était nécessaire de constituer un syndicat mixte, depuis l’ordonnance de simplification du tourisme en mars 2015, des délibérations concordantes de chaque EPCI suffisent pour en créer. 

Les instances de l’Office de Tourisme, dans lesquelles est représentée chaque communauté de communes, deviennent le lieu de réflexion et d’échanges commun. Sans compter, les commissions d’élus de collectivités ad hoc qui peuvent être créés librement pour préparer les décisions politiques et faire le lien entre tous les exécutifs et assemblées communautaires.

NB : un Pays, auquel les communautés peuvent transférer toute leur compétence tourisme, peut créer un Office de Tourisme intercommunautaire.

Retrouvez les différentes appellations des Offices de Tourisme en fonction du type de collectivité qui les institue dans l'article ICI